Les artistes ont eu une journée pour créer

Benoît Hapiot était l'invité d'honneur de Peintres des villes, peintres des champs, samedi à Saint-Jean-d'Angély et dimanche à Varaize.

  NEDE

Les trois premiers prix du concours de peinture 2011 : Mme Gay, Jean-Claude Nède et Dominique Morin. PHOTO BERNARD MAINGOT

 

Samedi à Saint-Jean-d'Angély et hier à Varaize, les artistes n'ont pas manqué le concours annuel Peintres des villes, peintres des champs, sur le thème « De grains en grains ». Cette manifestation qui devient incontournable fait la part belle, le dimanche, à une commune rurale et, cette fois, c'est Varaize qui a reçu - dans le pré ombragé à côté de l'église - les 30 créateurs inscrits.

« Un succès grandissant de par la qualité des œuvres qui sont réalisées et l'ambiance qui s'est instaurée », commentaient en chœur Ninette et Michel Mazouin, de l'office de tourisme de Saint-Jean-d'Angély et Saint-Hilaire-de-Villefranche, organisateur de la manifestation depuis treize ans.

« Nous aimons venir chaque année à ce concours où les peintres commencent à se connaître et où l'ambiance est devenue simple et conviviale, avec une belle organisation », déclaraient les artistes de façon unanime. Et puis, si le temps était un peu changeant à Saint-Jean, il a fait très beau à Varaize : les artistes veulent du soleil !

Ce concours de peinture reste d'abord une performance d'artiste. Il faut en effet qu'il commence son œuvre sur place, à savoir place du Pilori dès le samedi à 10 heures, et que l'ouvrage soit remis et déposé sous clé dans les locaux de l'office de tourisme le même jour à 18 heures.

Le lendemain, les œuvres ont été emmenés à Varaize, où elles ont été notées par un jury de sept personnes. Les notes varient de 1 à 5, attribuées en fonction de quatre critères : le respect du thème, la technique (acrylique, pastel, sanguine, aquarelle), l'originalité et le « coup de cœur » de chaque juge.

Dimanche à 18 h 30 à Varaize, le premier prix (prix de l'office de tourisme) a été attribué à Jean-Claude Nède pour sa rue dela Grosse-Horloge. Ledeuxième prix (Communauté de communes de Saint-Jean-d'Angély) a été attribué à Dominique Morin. Mme Gay a remporté le 3e prix (commune de Varaize) pour une nature morte.

Bernard Maingot